charcodelpalo.com

Blog Charco del Palo


Charco del Palo à l'époque du virus Corona

 
Blog Charco del Palo
Jusqu'à présent, j'ai été très calme ici dans mon blog au vu de la situation actuelle autour du virus corona, bien que nous soyons bien sûr très affectés par la situation actuelle ici sur le site. C'était en partie parce que je ne voulais pas répandre inutilement les inquiétudes ou les peurs parmi nos vacanciers, et en partie parce que nous avions les mains pleines ces dernières semaines pour gérer la situation. Beaucoup de changements de vol, réservations, annulations, départs anticipés, clients revenant de l'aéroport parce que leur vol a été annulé, les contrats de location de voiture ont dû être modifiés, etc.

Maintenant, je ne peux plus me taire avec nos appartements de vacances ici.

Depuis le 14 mars (cela fait maintenant plus de deux semaines) il y a eu quelque chose comme un couvre-feu en Espagne, les gens qui vivent ici, même les vacanciers qui étaient encore sur place, n'étaient autorisés à aller chez le médecin, la pharmacie, le supermarché ou acheter des cigarettes (!) Pour aller travailler, cela devait être confirmé par l'employeur. Oh oui, et vous avez été autorisé à vous promener avec l'animal...

À partir de demain (31 mars), l'interdiction de sortie sera à nouveau renforcée. Toutes les entreprises des secteurs non essentiels - dont nous - doivent renvoyer leurs employés chez eux. Ceci est censé s'appliquer jusqu'au 9 avril, avec peu de personnes en Espagne doutant que cela ne sera pas prolongé à nouveau.

Les sociétés de location de voitures mettent hors service des milliers de voitures de location pour réduire les coûts. Les complexes d'appartements sont "mis en veilleuse" et jusqu'à présent protégés contre les cambriolages et les pillages, comme nous. Dans le secteur touristique, des périodes de 2 à 3 mois sont prévues jusqu'à ce que le tourisme puisse éventuellement reprendre. Certains optimistes attendent encore mai.

Au cours de la deuxième quinzaine de mars, il est devenu plus calme dans nos appartements de vacances. Les clients ont dû quitter leur appartement au plus tard le 26 mars, parfois dans des conditions désagréables, au mieux avec un vol de retour, dans le pire des cas avec "internement" dans un hôtel contrôlé, mais Dieu merci, aucun de nos clients n'a dû en souffrir. .

Quelques très rares personnes ont loué un logement privé et ont été placées en «résidence surveillée», ce qui est bien après avoir consulté la police.

Je souhaite à toutes les personnes dans ce monde que cet état de choses se termine le plus tôt possible et que nous soyons autorisés à reprendre une vie "normale"!

Je demande également à tout le monde de vraiment s'informer sur ce virus, il y a beaucoup de médecins, virologues et experts en pandémie, même ceux qui ne travaillent pas pour l'industrie pharmaceutique et osent donc dire des choses que les autres ne disent pas. Veuillez vous faire votre propre opinion!

2 commentaires:
Ute Wich:
Wir wünschen Ihnen und uns, dass diese Surrealität bald vorüber ist und wir bald - ohne ein schlechtes Gewissen zu haben - wieder die Welt und das schöne Lanzarote genießen können. Bleiben Sie gesund!

Alexander:
Danke! Ich wünsche auch allen Gesundheit!


catégories:
mots clés: Charco del Palo, à, l'époque, virus, Corona
posté: 30.03.2020